Le derby régional entre Panthère et Racing s’est soldé par la victoire de Racing alias Tout Puissant de l’Ouest (TPO) au stade municipal de Bangangté. Les supporters de Nzuimanto n’ont pas manqué de crier leur colère contre les dirigeants en place. Ils réclament simplement leur départ.

Nzuimanto ne transpire pas la sérénité, une autre défaite qui s’ajoute aux autres et porte le nombre à 4 pour cette saison, la deuxième à domicile. Il y a des défaites qui se digèrent, mais d’autres pas forcement. Les rencontres entre la Panthère et Racing ont toujours une saveur particulière, si bien que la moindre défaite, surtout celle de Panthère est inacceptable pour les fans. Une défaite de trop ou alors un simple faux pas ? Le capital de confiance qui existait entre les dirigeants et les supporters s’est envolé au terme de la rencontre. Un coup de patte de Racing dans la fourmilière a réveillé les vieux démons endormis.

Pour son premier match de la saison, l'attaquant Boyomo Pierre n'a pas déçu. Bien que très moyen pendant la rencontre, il a laissé de bonnes impressions, preuve qu'il n'a totalement pas retrouvé toute sa plénitude. Il a été longtemps éloigné pour cause de blessure. Bayegué de retour de sa suspension a retrouvé le onze de départ.

Perdre à Bangangté est un crime, et le criminel a pour nom Racing de Bafoussam qu’on ne porte pas vraiment en cœur. Nzuimanto démarre la rencontre avec un effectif au rabais. Pour cause, l’infirmerie de Panthère ne se vide presque pas, elle se remplie journée après journée. Neuf joueurs, tous des titulaires sont blessés depuis un mois. Dès les premières minutes de jeu, Panthère essaye d’assiéger le camp des visiteurs sans toutefois semer la peur dans leur défense. Les faiblesses offensives de l’équipe locale sont à l’image de ses attaquants dont on se demande comment certains d’entre eux ont réussi à se faire recruter au sein de la Panthère du Ndé. Après le premier quart d’heure, c’est Racing qui se signale avec Beyene Fabrice, son attaquant qui met au vent la défense de Panthère, mais ne parvient pas à percer les filets de Kamguia Kamguia. A la 40ème minute de jeu, Adamou Stéphane, l’attaquant de Panthère sert avec une balle à Boyomo dans la surface, ce dernier se précipite et ne marque pas. La balle traverse la barre transversale, pourtant le stade était debout pour acclamer le but. Les deux équipes vont regagner les vestiaires sans ouvrir la marque.

Au retour des vestiaires, Panthère pousse, Panthère se crée des occasions, Nzuimanto ne parvient pas à battre Essambe Ekolle, le longiligne gardien de Racing de Bafoussam. Brouillons dans le jeu, aucune stratégie, les joueurs de Panthère étaient moins inspirés pour la faire la différence. Racing n’étant pas aussi dans son beau jour s’est permis au cours de cette deuxième manche de résister en attaquant sur des contres. A la 75ème minute de jeu, Junior Antoine Bessong passe tout près de l’ouverture du score en faveur de Racing. Après avoir passé en revue la défense de Panthère, son tir très croisé à ras du sol passe à côté du poteau droit des buts de Kamguia. On joue la 81ème minute, lorsque Racing va inscrire l’unique but de la rencontre sur son premier et unique corner. Plusieurs tirs renvoyés par la défense de Panthère, la balle traîne toujours dans la surface, et c’est là où Ekoatio en bon renard de surface, entré à la minute de jeu va frapper la balle qui ira s’écraser sur le poteau gauche et traverser la ligne de but. Panthère est menée à Bangangté, les supporters de Racing chantent, exultent de joie d’allégresse. Toutes les tentatives de Nzuimanto ne changeront rien. Racing gérait son avantage jusqu’au coup de sifflet final.

Au-delà de la victoire du TPO, cette rencontre pauvre en qualité de jeu, truffé de déchets n’a pas tenu la promesse des fleurs comparativement aux années antérieures où les joueurs des deux formations étaient impressionnants. Loin de là, une équipe de football dite professionnelle compte au minimum 25 joueurs, qu’est ce qui explique que pour neuf joueurs blessés, l’équipe de Panthère ne soit plus en mesure de produire du beau jeu et gagner comme elle l’a fait au journées précédentes ? L’urgence d’une victoire s’impose à la prochaine journée.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Compte à rebours

..Lieu: Bangangté - : o'clock

Countdown
expired


Since

Tribune des Rois

 

Dico du Foot

Le Clairon de Nzui

  • Clairon00
  • Clairon01

SUIVEZ-NOUS

Joueurs 2015-2016

  • Temb Makaha Olivier
    Temb Makaha Olivier

    Milieu défensif

  • Mbondi Som Zachée
    Mbondi Som Zachée

    Défenseur central

  • Meyangue
    Meyangue

    Gardien de but

  • Meyong A Etong Alfred
    Meyong A Etong Alfred

    Milieu de couloir

  • Eteme
    Eteme

    Attaquant

Calendrier du mois

<< < décembre 2017 > >>
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
27 28 29 30 01 02 03
04 05 06 07 08 09 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
non entrée au mois décembre 2017 non entrée au mois décembre 2017

Flash info

La Panthère s'active pour la nouvelle saison. 40% de l'effectif a été reconduit. Les joueurs retenus sont majoritairement des jeunes loups aux dents bien longues.

Qui est en ligne

Nous avons 31 invités et aucun membre en ligne

Recevoir notre newsletter

Parole aux monarques du Ndé

Panthère c'est une équipe mythique. C'est une équipe qui appartient à la communauté. C'est l'âme du peuple Ndé. Nous continuerons à soutenir pour qu'elle y reste comme équipe mythique, facteur de rassemblement de tous les fils du Ndé. C'est pourquoi je reste convaincu qu'une seule main ne peut attacher un paquet et que c'est l'union qui fera la force.

SM YONKEU JEAN, Roi des Bangoulap

Aussi invitons-nous nos forces vives, populations, pouvoirs publics et nous-mêmes à faire table rase du passé pour réussir cette saison qui s'annonce avec de nouveaux défis très ardus et ceci nécessite une grande mobilisation de moyens humains, matériels et financiers. Bref de tout ce que le Ndé regorge comme énergies positives.

SM NJAMPOU TCHATCHOUANG ANNICK JULIO, Roi des Bangoua

Classement Général

Ligue Professionnelle Football Cameroun

# Équipe MJ PTS
1 Canon 12 24
2 Union de Douala 12 22
3 Ums Loum 12 22
4 Unisport Bafang 12 20
5 News Star Douala 12 19
6 Erding Fc 12 18
7 Coton Sport Garoua 12 17
8 Racing de Bafoussam 12 17
9 Yosa 12 17
10 Panthère Sportive du Ndé 10 15
11 Aigle Menoua 12 15
12 Astres 12 14
13 Dragon Yaoundé 12 14
14 Botafogo 12 12
15 Bamboutos 11 11
16 Apejes 12 10
17 Lionblesse Fotouni 11 9
18 Cosmos Bafia 12 9
  • SM NJI MOLUH SEIDOU
  • SM TCHOUA KEMAJOU V.
  • SM DJOUKWE ALEXANDRE
  • SM YONKEU JEAN
  • SM NANA ANDRE FLAUBERT
  • SM NGAPNOU
  • SM DJAMPOU TCHATCHOUANG
  • SM NKAMADJOU ROGER