Au terme de cette rencontre âprement disputée, les deux équipes en quête de leur première victoire se sont séparées sur un score de parité de but partout. Le spectacle était au rendez-vous.

Jeudi dernier, en match en retard pour le compte de la première journée, l’équipe de Garoua s’était inclinée sur le score d’un but contre deux face à la redoutable formation de Bamboutos de Mbouda au stade municipal de Mbouda. Sur sa première sortie, la Panthère Sportive du Ndé avait aussi laissé des points au profit News Star de Douala sur score de zéro but contre deux. La rencontre de cet après-midi entre les deux perdants de la première journée était placée sous le signe du rattrapage et de la réconciliation avec les supporters. L’une comme l’autre devrait dans l’obligation améliorer son rang au terme du classement général à l’issu de la deuxième journée.


Avant l’heure de jeu, le coach de la Panthère du Ndé était tout confiant et rassuré : «  Nous avons bien préparé la rencontre, les enfants ont bien travaillé dans la semaine. Vous savez qu’à Douala, j’ai eu des problèmes de licence, ce qui explique que certains éléments de mon système n’ont pris part. Aujourd’hui, certains manquements sont palliés, bien qu’il y ait encore deux qui sont sans licence. », a-t-il expliqué. Dès le coup d’envoi de la rencontre donné par l’arbitre central Ibea Armand, Théodore Kwtechou, l’entraîneur de Nzuimanto modifiait profondément son onze de départ. La défaite de la première journée contre Newstar de Douala aurait donné des insomnies à « Gaucho ». Les anciens, à l’instar de  Temb Makaya, Franck Kwemi et Fefom Ibrahim débutaient sur le banc de touche au profit de Baba Mohamadou, Gerard Bayegue et Michel Assobo. Martial Meyangue, le portier de Panthère, transfuge de Njalla Quan Sport Academy payait les frais de sa prestation de la première journée au profit de sa doublure, Léopold Kamguia Kamguia. Un transfuge de Dragon de Yaoundé. Ce onze fortement remanié s’est construit autour de Kout Daleng, Mbondi Som, Tifor Weyih, Meyong A Etong et Serges Guy Edoa, tous des anciens dans la maison Panthère.
Les deux équipes affichaient leurs intentions et de meilleures dispositions. Coton Sport de Garoua, ne voulant pas quitter la région de l’Ouest sur une mauvaise note se mettait à l’assaut des buts de la Panthère. L’équipe locale, devant son public, avait pour devoir de montrer que la défaite de la première journée était à oublier le plus vite, et n’était qu’un faux pas. Sur le banc de touche des fauves du Ndé, l’encadrement technique est déjà sous le feu des projecteurs et des critiques. Une faction des supporters ne les trouve pas à la hauteur de la tâche. D’autres affirment qu’ils n’ont pas la main mise sur le groupe, en définitive certains proposent même un entraîneur charismatique qui devra travailler aux côtés de l’actuel staff technique. Du moins, après une journée seulement, la confiance n’est pas au rendez-vous entre l’encadrement technique et certains supporters.


C’est timidement que la rencontre montait en intensité. C’est Panthère qui se signale le premier dans le camp adverse. On joue ainsi le premier quart d’heure de la rencontre. Suite à un ballon lancé en profondeur, Assobo, l’avant-centre de Panthère ne parvient pas dans la surface à exploiter cette balle qui atterrie sur ses pieds. Le match se poursuit avec des actions d’éclat produites par les joueurs des deux équipes, cependant aucune ne parvient à inscrire le premier but de la partie. A la 35ème minute, à l’heure de jeu, Mahamat et Bassama de Coton sport parviennent à tromper la vigilance des milieux du côté droit de la défense, Bassama agresse un centre qui trouve Belamo Georges dans la surface des vert et jaune, ce dernier se déjoue de Mbondi Som et place une frappe imparable. Kamguia, le portier de Panthère ne peut rien sur cette action, et se voit contraint de traverser la ligne de ses buts pour chercher le ballon. C’est l’ouverture du score par Coton Sport. Nzuimanto est mené sur ses propres installations sur les regards bienveillants de son Directeur Général, son Président du Conseil d’Administration et Alexandre Belinga, l’entraîneur intérimaire des Lions Indomptables. Le stade est plongé dans un silence interrogateur, seuls les joueurs de Coton Sport jubilent l’ouverture du score.


Au retour des vestiaires, menés sur le score depuis la 35ème minute, ce sont les poulains de Théodore Kwetchou qui se lancent à l’assaut des buts de Coton Sport de Garoua pour obtenir l’égalisation. Coton Sport conduit par son capitaine Bongnang Fernando ne laissait aucun espace aux attaquants de Nzuimanto, la défense des vert et blanc tenait très bien. Acculée dans jeu offensif agressif, la défense des visiteurs multipliait des fautes de jeu. Suite à une combinaison avec Meyong A Etong, Edoa Serges était fauché à l’entrée de la surface par deux défenseurs de Coton. A la 50ème minute, à peine entré sur l’aire de jeu, Fefom Ibrahim se chargeait d’exécuter magistralement ce coup franc. Il déposait parfaitement le cuir sur la tête de son capitaine, Kout Martial. Ce dernier, avec toute la rage propulsait la balle au fonds des filets. Panthère remet la pendule à l’heure. Ce but longtemps attendu est venu tout de même réveiller les supporters refroidis par l’ouverture du score depuis la première mi-temps. Les poulains de Kwetchou, galvanisés par cette égalisation y croient à une victoire. Sérieux et appliqués tout au long de la deuxième manche, les hommes de  « Gaucho » n’ont jamais trouvé la solution pour inscrire le but salvateur. Les changements effectués au profit des deux équipes n’y apporteront rien sur la physionomie et le score du match.


Les deux équipes qui avaient chacune besoin d’une victoire se sont neutralisées sans pour autant inscrire l’unique but qui aurait fait la différence au stade municipal de Bangangté. L’une comme l’autre reste dans les profondeurs du tableau à l’issue de cette deuxième journée. Le résultat final de cette rencontre ne fait ni l’affaire à Coton Sport, ni à la Panthère du Ndé. La troisième journée s’annonce dont très attendue pour les deux formations.

Commentaires   

0 #1 gatcha basile 08-02-2016 17:21
j'insiste encore que quand on encaisse en premier, il est difficile de revenir et gagner le match. Le coach doit tenir un bon discours aux joueurs. Il doit galvaniser ses joueurs à éviter d'encaisser en premier lieu. Chercher à exploiter la moindre occasion de but qui se présentera. C'est ma contribution pour que l'équipe avance avec les victoires.
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Compte à rebours

..Lieu: Bangangté - : o'clock

Countdown
expired


Since

Tribune des Rois

 

Dico du Foot

Le Clairon de Nzui

  • Clairon00
  • Clairon01

SUIVEZ-NOUS

Joueurs 2015-2016

  • Temb Makaha Olivier
    Temb Makaha Olivier

    Milieu défensif

  • Mbondi Som Zachée
    Mbondi Som Zachée

    Défenseur central

  • Meyangue
    Meyangue

    Gardien de but

  • Meyong A Etong Alfred
    Meyong A Etong Alfred

    Milieu de couloir

  • Eteme
    Eteme

    Attaquant

Calendrier du mois

<< < avril 2017 > >>
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
27 28 29 30 31 01 02
03 04 05 06 07 08 09
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
non entrée au mois avril 2017 non entrée au mois avril 2017

Flash info

La Panthère s'active pour la nouvelle saison. 40% de l'effectif a été reconduit. Les joueurs retenus sont majoritairement des jeunes loups aux dents bien longues.

Qui est en ligne

Nous avons 62 invités et aucun membre en ligne

Recevoir notre newsletter

Parole aux monarques du Ndé

Panthère c'est une équipe mythique. C'est une équipe qui appartient à la communauté. C'est l'âme du peuple Ndé. Nous continuerons à soutenir pour qu'elle y reste comme équipe mythique, facteur de rassemblement de tous les fils du Ndé. C'est pourquoi je reste convaincu qu'une seule main ne peut attacher un paquet et que c'est l'union qui fera la force.

SM YONKEU JEAN, Roi des Bangoulap

Aussi invitons-nous nos forces vives, populations, pouvoirs publics et nous-mêmes à faire table rase du passé pour réussir cette saison qui s'annonce avec de nouveaux défis très ardus et ceci nécessite une grande mobilisation de moyens humains, matériels et financiers. Bref de tout ce que le Ndé regorge comme énergies positives.

SM NJAMPOU TCHATCHOUANG ANNICK JULIO, Roi des Bangoua

Classement Général

Ligue Professionnelle Football Cameroun

# Équipe MJ PTS
1 Canon 12 24
2 Union de Douala 12 22
3 Ums Loum 12 22
4 Unisport Bafang 12 20
5 News Star Douala 12 19
6 Erding Fc 12 18
7 Coton Sport Garoua 12 17
8 Racing de Bafoussam 12 17
9 Yosa 12 17
10 Panthère Sportive du Ndé 10 15
11 Aigle Menoua 12 15
12 Astres 12 14
13 Dragon Yaoundé 12 14
14 Botafogo 12 12
15 Bamboutos 11 11
16 Apejes 12 10
17 Lionblesse Fotouni 11 9
18 Cosmos Bafia 12 9
  • SM NJI MOLUH SEIDOU
  • SM TCHOUA KEMAJOU V.
  • SM DJOUKWE ALEXANDRE
  • SM YONKEU JEAN
  • SM NANA ANDRE FLAUBERT
  • SM NGAPNOU
  • SM DJAMPOU TCHATCHOUANG
  • SM NKAMADJOU ROGER